« Le temps est assassin » de Michel Bussi

CVT_Le-Temps-Est-Assassin-Collector_434… Et emporte avec lui, le rire des enfants

Et le mistral gagnant ….

Le roman de Michel Bussi se passe en Corse pendant l’été. Le lieu est important car la description des paysages de l’auteur est parfaite. Michel Bussi est géographe et cette information est importante dans ce livre.

Ce qui m’a plue dans ce livre c’est la description de la Corse, ce que j’ai moins apprécié c’est l’histoire que je trouve peu plausible et en plus un peu injuste et cruelle, même. Mon avis sur ce livre est subjectif, lisez-le et faites vous le votre car l’injustice du dénouement ne m’a pas plue.

C’est un livre néanmoins plaisant à lire, le lecteur passe un bon moment mais cela manque de frisson.

 

 

Publicités

« La vie princière » de Marc Pautrel

CVT_La-vie-princiere_522655 pages pour décrire l’amour inattendu, celui qui vous empêche de dormir, de manger, de respirer. Et puis la tristesse de le voir partir si vite.

Un livre plein de sentiment, très bien écrit.

Ecrit à la première personne du singulier, le lecteur s’identifie au narrateur car l’amour est un sentiment connu et vécu par tous.

Que rajouter de plus ?                                              Un livre court, intense, agréable à lire.

Edition : Gallimard

Collection : L’infini

Année de publication: 2018

 

« La vérité sur l’affaire Harry Quebert », Joël Dicker

verite sur affaire harry quebertL’intérêt de ce livre réside dans l’intrigue, et également parce qu’il nous donne des clés pour apprendre à devenir écrivain.

Ces 2 qualités, réelles, ne sont, à mon avis, pas suffisante pour en faire un chef d’oeuvre.

Rappelons que ce livre a reçu le grand prix du roman français et le prix Goncourt des lycéens en 2012.

Un jeune écrivain trentenaire, Marcus Goldman, est en manque d’inspiration pour son prochain livre. Son besoin de retourner au source de sa création littéraire l’invite à rendre visite à son « mentor », un vieux professeur, Harry Quebert, habitant dans le New Hampshire, dans la ville d’Aurora.

A partir de cette petite ville idyllique, l’intrigue se met en place avec une histoire de meurtre et un coupable que le lecteur n’arrive pas à identifier. Certains passage du roman sont haletants, mais la fin laisse le lecteur un peu déçu. A force de tendre des pièges au lecteur, celui-ci se laisse moins berner et du coup lorsque le coupable est révélé la surprise n’est pas à la hauteur.

Maison d’édition: Edition de Fallois

Année de publication: 2012

« En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut

en attendant bojangles olivier bourdeaut

Magnifique.

Il y a des livres qu’on lit et qui vous plaisent au moment de la lecture, puis vous les oubliez le livre d’après.

Il y a des livres que vous lisez et qui vous ennuient parce que l’histoire est mauvaise ou l’écriture n’est pas bonne.

Et puis, il y a les pépites sur lesquelles vous tombez alors que vous ne vous y attendiez pas. C’est cela que ressent le lecteur en lisant « en attendant Bojangles ».

Un livre plein de folies, de belles folies.

Une écriture d’une très grande humanité. Celui qui a écrit le livre ne peut être que très sensible, très gentille, très romantique et un peu fou aussi. Mais une folie qui fait du bien dans un Monde trop uniforme et ennuyeux.

En lisant ce livre, j’ai cru qu’il était écrit à une période plus ancienne mais c’est un écrivain contemporain qui semble lasser de son époque ou plutôt, pas en phase avec celle-ci.

Ce livre vous touche au plus profond de votre âme parce qu’il parle à votre âme directement.

En écrivant le livre, l’écrivain écoutait « Mr Bojangles » de Nina Simone:

Nous aurions besoin d’un Monde avec un peu plus d’Olivier Bourdeaut.

Maison d’édition: Finitudes

Année de publication: 2016